Site Web de Quadrature

Vous pouvez également consulter le site de la revue à l'adresse suivante :
http://www.quadrature.info/

lundi 27 mars 2017

Quand Albert devient Einstein

Pour tout ceux désireux d'approfondir leur connaissance du père de la Relativité :
Vient de paraître le livre "Quand Albert devient
Einstein" (CNRS Editions, 2017)  consacré à l'environnement
scientifique du jeune Albert Einstein entre 1895 et 1901,
de Christian Bracco :

Ce livre est le résultat d’une enquête de terrain fouillée menée en Italie sur
les traces du jeune Albert Einstein, depuis sa présentation à l’École
polytechnique fédérale de Zurich en 1895 à l’âge de seize ans à sa première
thèse en 1901. Une période décisive pour comprendre son mode de travail et ses
centres d’intérêts scientifiques. L'installation de l’entreprise
électrotechnique familiale des Einstein à Milan et à Pavie pour assurer
l’éclairage électrique de villes italiennes est replacé dans le contexte
social, économique, politique et industriel de l’Italie de la fin du XIXe
siècle. Un milieu où évolue aussi la famille de Michele Besso, ami et
collaborateur d’Albert Einstein, que celui-ci retrouve à Milan entre 1899 et
1901, avant de le retrouver à Berne à partir de 1904. À Pavie, les liens
d’Albert avec le milieu universitaire impliquent les associés de l’entreprise
et la famille Marangoni. À Milan, Albert travaille à la bibliothèque de
l’Institut Lombard, Académie des sciences et des lettres, située au palais
Brera, où il a été introduit par Giuseppe Jung, un oncle maternel de Michele.
La mise en perspective des remarques scientifiques qui apparaissent dans ses
lettres à son amie et futur femme Mileva Marić écrites pour la plupart de
Milan, avec ses relations scientifiques à Pavie, le fonds de la bibliothèque
de l’Institut et la bibliothèque de Jung, apporte un éclairage nouveau sur ses
premiers travaux scientifiques : son mémoire sur l’état de l’éther dans un
champ magnétique en 1895, son premier article sur la capillarité en 1901, son
intérêt pour la télégraphie sans fil, sa recherche de mise en évidence du
mouvement de la terre dans l’éther, l’extension de sa première thèse aux
forces moléculaires dans les gaz faiblement comprimés et ses interrogations,
précoces mais déjà avancées, sur la nature de la lumière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire