Site Web de Quadrature

Vous pouvez également consulter le site de la revue à l'adresse suivante :
http://www.quadrature.info/

vendredi 31 janvier 2014

La semaine mathématique entreprise

Les SEME visent à créer des échanges entre l'entreprise et le monde académique par le biais d'une semaine de travail sur des problèmes posés par des industriels et nécessitant des approches mathématiques innovantes
Celle-ci a eu lieu à la fin du mois à Orléans
plus de renseignements sur
http://seme2014.univ-orleans.fr/

mardi 21 janvier 2014

Une fresque géante pour découvrir « Le monde en équations » à la station de métro Montparnasse-Bienvenüe à Paris

(Communiqué du cnrs)
Une fresque géante pour découvrir « Le monde en équations » à la station de métro Montparnasse-Bienvenüe à Paris

Evolution des galaxies, du climat ou des épidémies, analyse des risques d'inondations ou de séismes, restauration du patrimoine … sont représentés par les scientifiques grâce aux équations. A partir du 8 janvier et deux mois durant, le CNRS et la RATP vous invitent à découvrir une fresque géante illustrant « Le monde en équations » à la station Montparnasse-Bienvenüe à Paris. A travers d'étonnantes images grand format exposées le long des 134 mètres du couloir de correspondance, les usagers pourront contempler les possibilités offertes par les modélisations et les simulations.

A partir du 8 janvier 2014 et pendant deux mois, le CNRS et la RATP proposent aux voyageurs de découvrir en images les recherches menées dans les laboratoires à travers la modélisation et la simulation : prévoir des phénomènes complexes ou impossibles à reproduire en laboratoire, reconstituer le passé, comprendre l'Univers… autant de thèmes abordés sur cette fresque inédite. Conçue par le CNRS, elle réunit de superbes images scientifiques obtenues par des chercheurs au cours de leurs travaux.

 « Le monde en équations » part du constat que la plupart des lois de la nature peuvent s'exprimer sous formes d'équations. Scientifiques et ingénieurs utilisent des modèles mathématiques pour décrire les phénomènes qu'ils étudient. Grâce aux équations toujours, ils simulent des processus physiques. Le temps d'un voyage, sur les 134 mètres du couloir de correspondance de la station de métro Montparnasse-Bienvenüe à Paris, les usagers pourront visualiser des données abstraites, découvrir des éléments extrêmement petits, de la taille nanométrique (un milliardième de mètre) à la taille moléculaire, explorer la dynamique du corps humain, comprendre comment les scientifiques cherchent à simuler l'avenir ou analyser les risques…

D'une hauteur de 4,8 mètres, cette fresque géante témoigne de la très grande diversité des recherches menées au CNRS, organisme pluridisciplinaire par excellence guidé par le désir de compréhension du monde et de production des connaissances. Le CNRS entend ainsi rendre accessibles au grand public le sens et la portée des recherches actuelles.

Pendant le transport, la vie continue. Enrichir les espaces de transport est fondamental : c'est pourquoi la RATP cherche à y introduire plus de services, mais également plus de sens et d'émotions positives pour améliorer le quotidien des 10 millions de personnes qui empruntent chaque jour ses réseaux. Tout au long de l'année, la RATP utilise ses espaces pour promouvoir la culture. Elle souhaite ainsi enrichir le parcours des voyageurs, les surprendre, les étonner et leur donner une possibilité d'accéder à la culture sous toutes ses formes.

Depuis 2007, le CNRS, en partenariat avec la RATP, réalise des expositions en images : « Le monde en équations » fait suite à « Extrêmes sciences », « L'outre-mer : un laboratoire pour la recherche », « Biodiversités », « L'Univers » et « Le CNRS aux pôles ».
Fresque-photo1
© Romuald Maurel
Extrait de la fresque du couloir de Montparnasse-Bienvenüe

Fresque-photo2

lundi 20 janvier 2014

SEOUL ICM 2014





Après Madrid (Espagne, 2006) et Hyderabad (Inde, 2010), le
Congrès international des mathématiciens est accueilli à Séoul (Corée).
Le Congrès est organisé par la communauté mathématique
coréenne sous l’égide de l’Union Mathématique Internationale.
C’est le 26e d’une série débutant à Zürich en 1897 et Paris en 1900.
Plusieurs milliers de mathématicien(ne)s du monde entier sont attendus.
Lors de la cérémonie d’ouverture, les récipiendaires de la
médaille Fields, la plus prestigieuse des reconnaissances mathématiques,
seront dévoilés. Les prix Chern, Gauss, Leelavati et Nevanlinna
seront aussi attribués.
Le programme scientifique est composé d’exposés en séance plénière,
par sections thématiques, de séances de posters et de communications
orales courtes. Les exposés des orateurs invités seront
publiés dans les actes du Congrès. Plus d’une cinquantaine de colloques
satellites spécialisés auront lieu durant tout l’été dans de
nombreux pays asiatiques.
Le nombre d’orateurs invités en poste dans une institution française
d’enseignement supérieur ou de recherche (CNRS, Universités,
Écoles notamment) est exceptionnel : près de 20% du total !
Il illustre la vitalité et la reconnaissance internationale de la recherche
mathématique se développant en France. Le spectre entier
de la recherche mathématique est couvert, soulignant sa diversité
et son fort potentiel tant en recherche fondamentale qu’aux
interfaces avec d’autres disciplines scientifiques

dimanche 19 janvier 2014

La langue arabe berceau de l'algèbre, à la grande mosquée de Paris.

Nous avons le plaisir de relayer l'information suivante :
La langue arabe, berceau de l’algèbre - اَلْـعَـرَبِيَّـةُ مَهْـدُ ٱلْـجَبْـرِ
Samedi 25 janvier 2014 - 14h
Grande Mosquée de Paris (salle de conférences)
Place du puits de l’Ermite (Paris)
Entrée libre
François Nicolas
 
« Les langues sémitiques tendent à la formation abrégée et abstraite, “algébrisante”, des idées. » Louis Massignon
« La conception de la science qu’a engagée le linguiste al-Khalîl comme la méthode qui l’accompagne sont deux conditions de possibilité de l’algèbre d’al-Khawârizmî. » Roshdi Rashed
 
L’algèbre, cette nouvelle discipline mathématique inaugurant un calcul direct sur l’inconnu (et non plus s’étendant du connu vers l’inconnu), est née à Bagdad au début du IX° siècle, exposée dans la langue arabe alors pratiquée par une multitude d’intervenants (perses aussi bien qu’arabes, chrétiens aussi bien que juifs ou musulmans…).
Est-ce là purement anecdotique ? On soutiendra que non : la langue arabe a constitué le berceau fécond de cette naissance même si l’algèbre était ensuite destinée à s’universaliser dans toutes les langues (tout comme la géométrie axiomatisée, née dans la langue grecque, s’est ensuite universalisée en passant… dans la langue arabe). On s’attachera à mieux comprendre ce fait en sorte de mieux spécifier cette singularité de la langue arabe qui l'a prédisposée à devenir un tel berceau et d'analyser comment la pensée (ici linguistique et mathématique) peut puiser, parmi les ressources inattendues qu’offre une situation, de quoi faire émerger de toutes nouvelles idées.
 *
Explorant une intuition de Louis Massignon, on soutiendra qu’on peut caractériser la dimension algébrisante de la langue arabe de deux manières.
Objectivement d’abord. On détaillera sept traits caractérisant ce qu’on propose d’appeler « les raisonances algébriques » de la langue arabe : l’algèbre de son écriture (rythmant consonnes et voyelles par points diacritiques et harakat, qui viennent orner les lettres d’exposants et d’indices), l’algèbre de ses racines trilatères (où فعلf/ε/l - joue le rôle d’un monôme xyz à trois variables), l’algèbre de ses schèmes et formes verbales, l’algèbre de ses déclinaisons (‘iεrâb إِعْـرَابٌ), l’algèbre de sa phonologie et de sa prosodie (tajwîd تَجْـوِيـدٌ), l’algèbre de son déchiffrage (où les textes non voyellés s’avancent telles des formules et équations offertes au décryptage du lecteur), enfin l’algèbre de sa rhétorique (où rhétorique désigne l'organisation à grande échelle d'un discours fait de plusieurs phrases).
Réflexivement ensuite. On examinera la manière consciente dont la langue arabe, à partir du VIII° siècle, se réfléchit, d’une part dans son lexique (voir le premier dictionnaire, construit par al-Khalîl, selon de nouveaux principes combinatoires), d’autre part dans sa syntaxe (voir la première grammaire écrite, produite par Sîbawayhi). On verra comment cette manière arabe de penser la langue arabe prépare la manière dont les premiers algébristes (al-Khawârizmî et Abû Kamîl au IX° siècle) vont ensuite penser leur nouvelle discipline mathématique. En particulier, on mettra l’accent sur l’orientation de pensée, propre à cette grammaire arabe, qui consiste à différencier ses objets (les mots, en l’occurrence) non par leur fonction mais par la manière dont leur forme varie: par leur mode de formation-déformation. On examinera les raisonances de ce parti pris original (mécompris par nombre de grammairiens européens) dans la manière d’inventer l’algèbre par formation-déformation (réduction اَلْـجَبْـرُ et confrontation اَلْـمُـقَابَـلَـةُ) de ses nouveaux objets (en l’occurrence des équations, conçues comme mouvement d’égalisation – مُـعَادَلَـةٌ).
***
N.B. Cette conférence, destinée à un public non-spécialisé et se suffisant à elle-même, se prolongera le samedi matin 5 avril 2014 (Ens-Ulm - séminaire mamuphi ) par un exposé mathématiquement plus développé :
L’extension en pensée d’une langue par adjonction de sa grammaire - l’exemple de l'arabe à partir du VIII° siècle

mercredi 15 janvier 2014

Ciné Club « Univers Convergents ; sciences, fictions, société »

Dans le cadre de sa mission de diffusion de la culture mathématique
auprès du grand public, l’Institut Henri Poincaré propose un Ciné Club
« Univers Convergents ; sciences, fictions, société » en partenariat avec
le cinéma Grand Action (Paris 5), de janvier à juin 2014, tous les derniers
mardi de chaque mois.
Suite au succès de la projection d’Au delà de l’infini de Werner Herzog en juin
2013, l’IHP a décidé de lancer un cycle de 6 projections suivies chacune d’un
débat avec des intervenants spécialistes. Ces projections s’adressent à un large public,
qui n’a pas besoin d’être férus de mathématiques pour venir assister aux séances.
Les questions sociales, sociétales et éthiques liées au sciences feront l’objet d’échanges
entre les intervenants et le public.
Quand 3 univers se rencontrent, s’interrogent et deviennent prétexte
au dialogue entre scientifiques et grand public. Cet événement
est une nouvelle façon de rappeler les liens qui unissent
les mathématiques aux autres disciplines scientifiques, tout en
s’interrogeant sur certains enjeux  et rêves associés à la
science dans notre monde.


Programmation
Mercredi 22 janvier 2014 - 19h30
Soirée d’ouverture en présence de Cédric Villani,
directeur de l’Institut Henri Poincaré
Agora de Alejandro Amenabar,
avec Rachel Weisz, Max Minghella, Oscar Isaac...
Mardi 25 février 2014 - 19h30
Le voyage fantastique de Richard Fleischer
avec Stephen Boyd, Raquel Welch, Donald Pleasence...
Mardi 25 mars 2014 - 19h30
Bienvenue a gattaca de Andrew Niccol
avec Ethan Hawke, Uma Thurman, Jude Law...
Mardi 29 avril 2014 - 19h30
GravitY en 3d de Alfonso Cuarón
avec Sandra Bullock, George Clooney, Ed Harris
Mardi 27 mai 2014 - 19h30
Malevil de Christian de Chalonge
avec Michel Serrault, Jacques Dutronc, Jean-Louis Trintignant...
Mardi 24 juin 2014

INFORMATIONS PRATIQUES
Cinéma Grand Action,
5 Rue des Écoles, 75005 Paris.
Entrée gratuite, sur réservation.
Ouverture des réservations en ligne 2 semaines avant chaque film : www.ihp.fr/ciné-club

Contact et renseignements
com@ihp.fr
| 01 44 27 67 62
 

mardi 7 janvier 2014

Revue de presse sur le pardon pour Alan Turing

 
 Pour les anglophones : 
 
 
A short BBC News report: http://www.youtube.com/watch?v=TeWArhgSoq8
 

 
The Times of India on the discovery in India of the house of Turing's
grandfather "Priceless. Utterly, totally priceless!":
http://timesofindia.indiatimes.com/home/stoi/deep-focus/A-House-for-Mr-Nilekani/articleshow/28420199.cms
 
The Washington Post reader feedback page connecting the pardon and "The
Imitation Game" movie - with nice picture of Cumberbatch:
http://wapo.st/Kfb9Kd
 
The Times "Posthumous pardon for Alan Turing over ‘gay activity’
conviction":
http://www.thetimes.co.uk/tto/news/politics/article3957457.ece
 
Manchester Evening News "Alan Turing pardoned by The Queen for his 'unjust
and discriminatory' conviction for homosexuality": http://bit.ly/19XIQJn
 
The Guardian "Enigma codebreaker Alan Turing receives royal pardon":
http://bit.ly/19JeCKn
A nicely written article, though Peter Ladkin wrote from Germany: "All
those words, and nothing to indicate clearly that, along with Alonzo
Church and Kurt Goedel, he defined the modern notion of "computable",
*the* most applicable abstract concept in the last century of
mathematics?"
 
From Nicola Gambino this link to “La Repubblica” reporting "Gran Bretagna,
assoluzione reale per Alan Turing. Eroe di guerra, condannato perche gay":
http://bit.ly/19S6nM3
 
Sydney Morning Herald "Alan Turing, who broke Enigma code in World War II,
pardoned by Queen over conviction for homosexuality":
http://bit.ly/1lLcp2R
 
From WIRED the full text of the "Alan M. Turing" Royal Announcement:
http://www.wired.com/beyond_the_beyond/2013/12/alan-m-turing/
http://s3.documentcloud.org/documents/997305/turing.pdf
 
Los Angeles Times "Code breaker Alan Turing granted royal pardon for
gay-sex conviction": http://lat.ms/1aBUIxj
 
New York Daily News "In debt to a giant - A salute to Alan Turing":
http://www.nydailynews.com/opinion/debt-giant-article-1.1558319
 

lundi 6 janvier 2014

Cédric Villani au Havre

Le Professeur Cédric Villani, médaille Fields mathématique, donnera une conférence plénière grand public dans notre Université, le jeudi 9 janvier 2014 à 18h30 à l'UFR Sciences et Techniques.
L'équipe organisatrice vous invite à venir l'écouter en nombre dans l'amphithéâtre de Manneville !

Rabah Labbas, Gisella Croce et Jean-François Brethé




Jean-François Brethé // Maitre de Conférences en Robotique// 00 33 (0)232 74 43 34/232 85 99 61// UFR Sciences et Techniques//GREAH// Université du Havre 

Misha Gromov dialogue avec Etienne Ghys et David Ruelle ­

Misha Gromov dialogue avec Etienne Ghys et David Ruelle ­:
Is there any meaning in the concept "Meaning of mathematics" ?
Mardi 7 janvier 2014 de 19h à 20h30,
Amphithéâtre Buffon, Université Paris Diderot ­

jeudi 2 janvier 2014

Forum des mathématiques en pays d'Aix

Forum des Mathématiques" en Pays d’Aix, les
9 et 10 janvier 2014 de 8h à 19h
"Cité du Livre - Bibliothèque Méjanes", Aix-en-Provence

Il est co-organisé par l’association Maths Pour Tous et les Clubs Rotary du Pays d’Aix qui financent l’événement. 
Cette action s’appuie également sur un partenariat avec le Rectorat et l’Institut de Recherche sur l’Enseignement des Mathématiques de l’académie d’Aix-Marseille.

Jules Houël


L'exposition sur le mathématicien Jules Houël (1823-1886) aura lieu du 18 janvier au 8 février 2014 à Thaon (Calvados). Je vous adresse l'affiche et l'annonce de la conférence d'ouverture donnée par François Plantade.

mercredi 1 janvier 2014

Made in Hong Kong, voici une carte de nouvel an 
dédiée à Alan Turing 
Elle est disponible en petite taille ici 
http://www.turingcentenary.eu/
 
et en plus grand à cette adresse 
http://www.mathcomp.leeds.ac.uk/turing2012/Images/Card_vChun.jpg
 
Très bonne année à tous de la part de Quadrature !
http://www.mathcomp.leeds.ac.uk/turing2012/Images/Card_vChun.jpg