Site Web de Quadrature

Vous pouvez également consulter le site de la revue à l'adresse suivante :
http://www.quadrature.info/

dimanche 27 janvier 2013

Exposition « Courbes, les maths en pleine forme »

Du 30 janvier au 30 juin 2013 à l'Espace Mendès France, à Poitiers.
Les courbes sont partout en mathématiques.
Des paraboles et hyperboles aux spirales, des courbes exponentielles
aux courbes de Gauss, des sinusoïdes aux clothoïdes, et bien
d’autres. Elles sont aussi très présentes dans la nature et dans
notre quotidien. Cette nouvelle exposition propose un petit tour
d’horizon de quelques courbes remarquables et de leurs applications.
Exposition réalisée en partenariat avec l’Association des
professeurs de mathématiques de l’enseignement public (APMEP
Poitou-Charentes, l’institut de recherches
sur l’enseignement des mathématiques (IREM) de l’université de
Poitiers et l’ONISEP Poitou-Charentes.
 
 
Espace Mendes France
Centre de culture scientifique, technique et industrielle en Poitou-Charentes
- 1 pl de la Cathedrale BP 80964 - 86038 Poitiers cedex
Tel 05 49 50 33 00 - fax 05 49 41 38 56 - http://emf.fr
 

vendredi 18 janvier 2013

PRIX FERMAT JUNIOR 2013


PRIX FERMAT JUNIOR DE MATHÉMATIQUES  - ÉDITION 2013

Il est organisé à Toulouse un PRIX FERMAT JUNIOR en  Mathématiques, parrainé par l’Université Paul Sabatier (Toulouse III) et la revue QUADRATURE.  Le montant du Prix FERMAT JUNIOR pour 2013 est fixé à 2 000 Euros.

Le Prix FERMAT JUNIOR récompensera la contribution d’un  étudiant des lycées ou établissements d’enseignement supérieur  français dans des domaines qui figurent aux programmes des enseignements du segment de formation BAC (baccalauréat) à BAC + 3, c’est-à-dire essentiellement : classes préparatoires aux grandes écoles, Licences des universités (L1, L2, L3) et premières années d’écoles d’ingénieurs.

L’étudiant devra être âgé de moins de 22 ans au moment de la candidature (c’est-à-dire du dépôt de son dossier de candidature).

La contribution d’un lauréat pourra prendre la forme suivante :

- Nouvelle démonstration ou démonstration particulièrement courte et élégante d’un résultat de mathématiques figurant aux programmes de mathématiques des formations des niveaux visés ci-dessus ;

- Point de vue original ou synthétique sur un ensemble de résultats de mathématiques acquis au cours de la scolarité ;

- Nouveau résultat pouvant avoir un intérêt ou une retombée directe dans l’enseignement des mathématiques ;

- La mise sous forme algorithmique de résultats mathématiques,  éventuellement accompagnée d’une justification rigoureuse et de l’évaluation de son intérêt.

Il ne s’agit pas d’un travail de recherche au sens habituel de ce vocable, mais plutôt d’une contribution dont la teneur et  l’intérêt doivent être accessibles au plus grand nombre d’étudiants engagés dans des études de mathématiques des cursus des niveaux cités plus haut. La contribution peut être basée sur un mémoire ou TIPE effectué par le candidat. Le texte mathématique peut être enrichi d’illustrations, d’expérimentations ou de visualisations réalisées sur un support informatique.

Les propositions doivent tenir en dix pages au maximum. Une contribution originale de deux ou trois pages est tout à fait recevable. Le règlement du Prix, son organisation, le jury, les modalités de dépôts de candidature, etc. sont disponibles auprès de :


Date limite de dépôt des candidatures : 30 septembre 2013. Les candidats potentiels sont priés de se conformer aux modalités de dépôt préconisées dans le règlement.
 

mercredi 16 janvier 2013

The nonsense math effect

Pourquoi les maths impressionnent ceux qui n'y connaissent rien, c'est le titre
d'un billet de Charlotte Pudlowski, paru sur Slate.fr. Elle nous fait part d'un article, paru dans le Wall Street Journal, qui rend compte d'une étude de Kimmo Eriksson, mathématicien et chercheur en psychologie sociale en Suède. Selon lui, "les maths donnent à des travaux de recherche l'air sérieux". Charlotte Pudlowski cite également Daniel Kahneman, professeur de psychologie à Princeton. : "Les gens qui comprennent les maths comprennent aussi ce que les autres mortels comprennent, mais les autres mortels ne les comprennent ^pas, eux
 cette asymétrie leur donne une présomption de supériorité". Voilà, vous n'avez plus qu'à prendre votre exemplaire de Quadrature et aller vous installer ostensiblement à la terrasse d'un café pour le lire, si le froid le permet !
http://www.slate.fr:81/source/charlotte-pudlowski