Site Web de Quadrature

Vous pouvez également consulter le site de la revue à l'adresse suivante :
http://www.quadrature.info/

vendredi 20 avril 2018

Pour les nostalgiques du calcul : l'histoire de la règle à calcul

La collection « savoirs scientifiques et pratiques d’enseignement » des PULIM (Presses universitaires de Limoges) s’enrichit d’un nouveau titre: La règle à calculer: la longue histoire d’un instrument oublié de Marc Thomas (249 p.). C’est le résultat des recherches et travaux menés dans le cadre de sa thèse de doctorat à l’université de Nantes.
Il est disponible en vente sur la boutique des Presses, et très prochainement sur les site marchands plus classiques.


Ce livre raconte une histoire qui s'étend sur 350 ans : l'histoire d'un petit instrument de calcul, inventé dans les années 1620, qui ne sera détrôné que par l'apparition des calculatrices électroniques dans les années 1970. Comment la règle à calcul a-t-elle traversé une si longue période ? Qui sont les acteurs d'une si grande aventure ? Comment expliquer que ce petit morceau de bois, de métal ou de plastique gradué de quelques échelles numériques a eu un tel succès, jusqu’à devenir l'instrument universellement utilisé par tant d'ingénieurs, de techniciens, de tous corps de métiers ?
Ce livre souhaite montrer que la règle à calcul a accompagné l'industrialisation du monde entier, s'adaptant aux besoins toujours croissants des nouvelles techniques, jusqu'à se trouver embarquée dans l'aventure spatiale des missions Apollo …

jeudi 19 avril 2018

Une continuité en Mathématiques : la formation du scientifique entrepreneur depuis la prépa



A l’occasion de la mise en place du tout nouveau cursus ingénieur de CentraleSupélec, une manifestation sera organisée
le samedi 26 mai à lIHP autour du thème 
« Une continuité en Mathématiques : la formation du scientifique entrepreneur 
depuis la prépa »

L’événement débutera par un exposé sur la place grandissante de la modélisation mathématique dans tous les secteurs du monde socio-économique et industriel dans lequel l’ingénieur est un acteur.
On montera  comment le socle fondamental établi en classe préparatoire autour du calcul infinitésimal et des structures algébriques, en particulier vectorielles, trouve un prolongement naturel dans la formation de l’ingénieur du 21e siècle. La théorie de la mesure et la maîtrise de l’approximation, s’appuyant sur la topologie dans des espaces de fonctions naturellement de dimension infinie, apparaissent comme des éléments indispensables à la conception de systèmes complexes.
S’ensuivra une table ronde pour débattre de ces thèmes.


mercredi 18 avril 2018

Et les femmes alors ? Un regrettable "oubli" du journal Le Monde...


Un regrettable oubli dans le hors-série "Réviser son bac avec Le Monde MATHÉMATIQUES"
cause pas mal d'émois parmi la communauté mathématique. En effet la dernière partie, intitulée "Culture scientifique : Mathématiciens contemporains emblématiques" présente exclusivement des hommes : Grothendieck, Turing, Lafforgue, Villani, Avila, Mandelbrot, Meyer.
Comme le souligne Stéphane Seuret, Président de la Société Mathématique de France, dans un courriel adressé au médiateur du journal, "Les femmes mathématiciennes contemporaines et emblématiques existent pourtant bien ... Parmi elles, les françaises occupent d'ailleurs une place importante. Pourquoi alors ne pas avoir repris ces portraits dans votre hors-série ?"
Stéphane Seuret poursuit en évoquant les problèmes actuels : la diminution du nombre de femmes au fur et à mesure de l'avancée dans les parcours de formation et de carrière, le faible nombre de vocations féminines pour les mathématiques, les trop rares recrutements féminins dans les formations telles que les Ecoles Normales Supérieures, et fait remarquer que cette publication est de nature à les faire perdurer. 
De plus en p. 93 de ce  hors-série, le personnage censé s'arracher les cheveux pour comprendre les maths  est-elle une femme ! Une telle caricature pourrait avoir des aspects très négatifs sur les lycéennes ! Affaire à suivre : on attend la réaction du journal.

dimanche 8 avril 2018

Emmanuel Macron soutien la candidature de Paris ICM 2022

Dans une vidéo, le chef de l'Etat soutient la
candidature de Paris pour le congrès international des mathématiciens
 et exprime  son point de vue sur l'importance des mathématiques pour l'innovation : https://www.icm2022-paris.com/welcome/53
Emmanuel Macron soutien la candidature de Paris ICM 2022

mercredi 4 avril 2018

colloque "Le monde des mathématicien·ne·s", au Collège de France, le 18 mai 2018

Le  colloque "Le monde des mathématicien·ne·s", organisé, au Collège de France, par la chaire de Sociologie du travail créateur, se tiendra le 15 mai 2018 (amphithéâtre Maurice Halbwachs). L'entrée est libre.

Ce colloque pluridisciplinaire réunit des mathématicien·ne·s, des sociologues et des historien·ne·s pour étudier le fonctionnement de ce monde scientifique et professionnel. Trois perspectives d’analyse seront adoptées : la définition et l’imputation du talent mathématique ; les structures et les reconfigurations des carrières et de la production des mathématicien·ne·s ; les pratiques et les activités qui font le métier de mathématicien·ne.

Programme :

- 9h00 : "Pourquoi et comment faire des maths en 2018 ? (Quelques éléments personnels de réponse)", Pierre-Louis Lions (Collège de France)
- 9h45 : "Mathématiciennes", Catherine Goldstein (CNRS, Institut de mathématiques de Jussieu-Paris Rive Gauche)
- 10h45 : "Le rôle du jugement esthétique en mathématiques : qu’est ce qui fait la beauté d’un théorème ?", Claude Viterbo (École normale supérieure, département de mathématiques)
- 11h30 : "Les mathématiques : une mutation rapide à l’échelle internationale", Jean-Marc Schlenker (université du Luxembourg, unité de recherche en mathématiques)

- 14h00 : "Classer par les mathématiques : l’exemple de l’École polytechnique (1795-1850)" Bruno Belhoste (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Institut d’histoire moderne et contemporaine)
- 14h45 : "Le talent mathématique à l’épreuve du temps : le cas d’Évariste Galois", Caroline Ehrhardt (université Paris 8, Centre de recherches historiques : Histoire des pouvoirs, savoirs et sociétés)
- 15h45 : "L’ethos professionnel des mathématiciens : abstraction, rigueur, réflexivité et universalisme, créativité conceptuelle, esthétique et élitisme", Bernard Zarca (CNRS)
- 16h30 : "Caractérisation des publications en mathématiques de la France, 2000-2015", Frédérique Sachwald et Wilfriedo Mescheba (Observatoire des sciences et techniques)
- 17h15 : "Carrières en mathématiques entre recherche et enseignement en France", Pierre-Michel Menger, Colin Marchika, Yann Renisio, Pierre Verschueren (Collège de France)